Historien majeur français de renommée mondiale, de la Méditerranée sous Philippe II à l’identité française, il a su prendre la mesure du temps et de sa conjugaison. « Nous vivons dans le temps court de notre propre vie, le temps des journaux, de la radio, des évènements en compagnie d’hommes importants qui mènent le jeu ou croient le mener… En fait, c’est seulement la surface du temps présent, les vagues ou les tempêtes de la mer. Mais au dessous des vagues il y a les marées. Au dessus de celles-ci s’étend la masse fantastique de l’eau profonde ».

 

Fernand Braudel, Ecrits sur l’histoire I et II, Flammarion, 584 pages, 1984

Fernand Braudel, Grammaire des civilisations, Arthaud, 608 pages, 1987

Fernand Braudel, Les mémoires de la Méditerranée, Fallois, 398 pages, 1998

Pierre Daix, Fernand Braudel, 568 pages, 1995

Fernand BRAUDEL, 1902-1985

Mouvements du temps
Une enseignante hors norme et hors pair. Mouvement ouvrier, syndicalisme, résistance, femmes furent des champs de recherche et d’enseignement. Une militante pour l’histoire, une pédagogue enthousiaste et chaleureuse.

Voir le Mouvement Social, N° 255, avril-juin 2016 : hommage en forme de souvenirs : la traversée d’un siècle.

  • Le Mouvement social, avril-juin 2016, La Découverte :

ultime entretien : « Souvenirs et histoire, la traversée d’un siècle »

  • Militantisme et histoire, Presses Universitaires du Mirail, 326 pages, 2000

Rolande TREMPE, 1916-2016

Enthousiasme communicatif
Spécialiste de la Shoah, auteur d’un ouvrage monumental « La destruction des Juifs d’Europe » (Folio Histoire, tomes I, II et III, 2400 pages, 2006).

«… dans cette extraordinaire conflagration, je cherchais tous les éléments ordinaires… qu’importe qu’ils fussent exécuteurs, victimes ou témoins : (les gens) ils avaient pour dénominateur commun « besoin de continuité et d’équilibre ».

Essentielle, son histoire, sous forme de mémoire, éclairage majeur sur son champ d’étude et sur une cheminement et parcours pleins d’enseignements.

 

Raul Hilberg, La politique de la mémoire, Gallimard, 212 pages, 1996

Raul HILBERG ,1926-2007

Historien de la Shoah

Spécialiste de la Russie et de l’URSS, il a élargi son (ses) champ d’études et d’analyses sans beaucoup de limites. Insatiable curiosité qui l’a mené sur les chemins de la guerre (deuxième guerre mondiale) ou Pétain (Une sérieuse biographie de Pétain), sur les archives filmées documentaires des années 1940, sans oublier l’historiographie et l’enseignement de l’histoire ; parfois sa tendance convulsive au savoir lui a permis de fulgurantes synthèses, parfois aussi des raccourcis simplificateurs (« avant, pendant, après Hitler, l’enseignement n’a pas tellement changé » !).

Mais demeure un historien sans tabous.

 

Marc Ferro , Comment raconte-t-on l’histoire aux enfants, 316 pages, 1981

Marc Ferro, L’histoire sous surveillance, Folio, 251 pages, 1987

Marc Ferro, Les individus face aux crises du XXème, O. Jacob, 432 pages, 2005

Marc Ferro, Questions sur la deuxième guerre mondiale, Casterman, 192 pages, 1993

Marc Ferro, Revivre l’histoire, Liane Lévi, 314 pages, 1997

Marc Ferro, Les médias et l’histoire, CFPJ, 166 pages, 1990

Marc Ferro, Les tabous de l’histoire, Nil, 152 pages, 2002

Marc Ferro, L’aveuglement, Tallendier, 427 pages, 2015

Marc FERRO, né en 1924

Historien sans tabous

Plus de vingt livres à son actif, un historien-politologue qui a essayé de saisir, de comprendre et de synthétiser l’Histoire des Etats-Unis dans sa globalité, avec le souci de retrouver les actes des minorités et des dominés. Essentiel tant dans la démarche historienne que dans les analyses produites.

 

Martin Duberman, Howard Zinn, Lux, 392 pages, 2013

Howard Zinn, L’impossible neutralité, Agone, 350 pages, 2013

Howard Zinn, Désobéissance civile et démocratie, Agone, 550 pages, 2010

Howard Zinn, Se révolter si nécessaire, Agone, 514 pages, 2014

Howard Zinn, Une histoire populaire, Agone, 811 pages, 200 3

Autres références dans une approche globale de l’histoire :

Ernst Gombrich, Brève histoire du monde, hazan, 319 pages, 1998

Chris Harman, Une histoire de l’humanité, La Découverte, 733 pages, 2011

Miche Lequenne, Le catalogue, Syllepse, 827 pages, 2009

Howard ZINN, 1922-2010

Historien engagé
Historien majeur américain de l’histoire contemporaine française, un sens de la narration, un talent dans la mise en rapport des évènements, et une mise en perspective pertinente entre passé et présent. « Comme Marc Bloch, le véritable historien est plus qu’un détective. Le travail de policier consiste à démêler une situation donnée, à découvrir comment elle s’est produite. Pour y parvenir, il cherche à comprendre les motivations, et donc (du moins parfois) la personnalité des acteurs. Il devient, si je puis dire, un auteur dramatique à l’envers, cherchant à découvrir le déroulement de la pièce à partir d’un compte rendu plutôt trompeur de son épilogue ».(Ma France, sur Marc Bloch,

p 333).

Eugen Weber, Ma France, Fayard, 480 pages, 1991

Eugen Weber, La fin des terroirs, Fayard, 1986

Eugen Weber, Fin de siècle, Fayard, 360 pages, 1986

Eugen Weber, L’Action française, Fayard, 1985

Eugen WEBER, 1925-2007

Regard acéré d’Outre-Atlantique
Fondateur de l’Ecole biblique de Jérusalem, novice chez les Dominicains, il est suspendu pour son refus de reconnaître à la Genèse sa véracité historique. Il poursuivra ses recherches et analyses et deviendra le grand historien de la Mésopotamie, de Sumer, Babylone, le royaume d’Akkad.

« Nous savons tous qu’il y a un million d’années depuis notre origine, 95% à 98% de ce temps s’est étiré en un interminable marasme, ponctué de lentes et modestes avancées…ce que nous sommes aujourd’hui, il n’y a pas dix mille ans que nous avons commencé à l’être… De cette sorte d’animalité prolongée, l’homme en est arrivé à l’organisation sociale et politique, au sens du devoir et du droit, à la domination de la nature… entre 4000 et 3000 avant notre ère dans la Mésopotamie méridionale, bientôt suivie… par l’Egypte, puis la vallée de l’Indus et la Chine ». Soit entre 3000 à 2000 avant les écritures de la Bible, et la fable de la Genèse.

 

Jean Bottero, L’Orient ancien et nous, Pluriel, 230 pages, 2011

Jean Bottero, Naissance de Dieu, Folio, 330 pages, 2001

Jean Bottero, la plus vieille religion, Folio, 440 pages, 1997

Pierre Monat, Histoire de la Bible, Points, 300 pages, 2015

Jean Bottero, Mésopotamie, Folio, 545 pages, 2015

Jean Bottero, Babylone et la bible, Pluriel, 319 pages, 2010

Jean BOTTERO, 1914-2007

Exigence et rigueur de la raison
Découvert en 1976 au travers de la lecture de son petit ouvrage « Du passé faisons table rase » (Petite collection Maspéro), avec ce point d’interrogation qui donne tout le sens d’une dense et profonde réflexion, retrouvé en 2004 comme auteur et moi dans le rôle d’éditeur à l’occasion de la publication de « L’engagement des intellectuels 1944-2004 » (Privat). Un spécialiste de la Chine, ouvert aux grands espaces et vivant le temps dans toutes ses dimensions : passé, présent et futur.

Jean CHESNAUX / 1922-2007

Historien-voyageur